Faites Rêver vos Equipes: Le Changement par la Vision !


Les rêves font partie des ambiguïtés qui sont nourries par l’imagination et la psychologie humaine. Navigant entre anticonformisme et créativité, nos rêves sont souvent durant notre sommeil. Ce que nous réalisons rarement est que les rêves permettent aux êtres humains de se ressourcer et regénérer leur bien être à travers l’accomplissement des désirs (selon Segmund Freud) ou le rétablissement de l’équilibre du psychisme (selon Carl Jung). Par ailleurs, et dans un sens littéraire, nous rêvons durant l’état d’éveil quand nous représentons par l’imagination ce que nous souhaitons d’une manière plus ou moins chimérique (Larousse). Dans ce cas, nous laissons, par exemple, libre arbitre à notre imagination de dessiner notre futur ou les conséquences de nos choix ou ceux de notre entourage. Nous adorons nos rêves, et nous poursuivons les gens qui nous font rêver.


Nous pouvons rêver sous l’effet du charisme d’une personne, d’un symbole, ou tout simplement à l’écoute d’un discours qui suscite une escapade imaginative. Les personnes, leaders ou pas, qui nous font rêver, utilisent la rhétorique, la clarté, la simplicité, mais surtout le storytelling autour des valeurs et des symboles profondément ancrés dans nos esprits. Gagner l’engagement et l’adhésion de votre entourage (équipes ou parties prenantes) vis-à-vis de vos causes, vos projets, et vos objectifs passe par la maîtrise, techniquement parlant, de ces quatres composantes. Ceci dit, la vraie clé du succès de ce type de démarche est loin de la technicité du style, mais réside dans la vision que vous diffusez et qui traduit le rêve que vous êtes capable d’incarner dans les esprits de vos interlocuteurs. Faire rêver ces derniers n’est ni une démarche tactique ni une approche technicienne, il s’agit de construire une image qui a du sens par rapport à des attentes souvent contradictoires, ambiguës, et indéfinissables. L’art de la vision est de construire un état imaginaire qui concilie, au mieux ces attentes, et vend le sens qui traduit le meilleur compromis possible.


Il est important de construire une vision associée à un rêve du changement à travers du sens profond qui incite à l’engagement, et de la mettre au centre de toute communication au lieu de se concentrer sur l’argumentation tactique. Cette dernière peut provoquer l’accord temporaire, mais ne traduit pas forcément une adhésion sur le long terme. Il faudrait souvent préférer les désaccords tactiques et les conflits constructifs, mais tant que vos interlocuteurs croient à votre rêve, les résultats suivront. Nous avons besoin de personnes qui nous font rêver. Le rêve et la vision d’un avenir meilleur ne s’arrêtent pas aux livrables d’un projet ou d’un programme, mais garantissent l’engagement des parties prenantes pour naviguer progressivement dans un environnement incertain et en perpétuel changement.


Par Farid Yandouz

© 2013 - 2018 by Farid Yandouz