© 2013 - 2018 by Farid Yandouz

Managers: Soyez une force de proposition, et non uniquement une force d’exécution !



Certains managers se concentrent sur les aspects opérationnels de leur travail, tout en prêtant peu ou pas d’attention à des considérations qui sortent du périmètre de ce qu’on leur demande de réaliser. Ils peuvent avoir une capacité de concentration très importante sur certaines tâches ou activités, et une aptitude à les réaliser avec excellence, mais n’ont pas le recul nécessaire afin d’entrevoir une vision globale impliquant la nécessite du renouvellement et d’innovation.


Confinés dans la régularité et dans l’engrenage des détails de leur métier, certains managers se contentent de leur force d’exécution sans force de proposition et de renouvellement. Ils s’engloutissent dans l’opérationnel avec une volonté d’éviter au maximum d’avoir affaire à des aspects stratégiques et d’éviter au mieux de décider sur des sujets à fort impact sur l’entreprise… ces managers ne veulent pas s’exposer à des critiques et ne souhaitent pas être mis dans des situations inconfortables avec leur top management… dans certains cas, il faudrait qu’ils soient accompagnés et formés pour pouvoir convaincre autour de nouvelles ambitions comme ils n’ont parfois pas la posture adéquate pour proposer et engager. L’ampleur de ce constat est variable selon les contextes, mais le phénomène peut impacter gravement l’entreprise et la plonger dans la morosité.


Tout d’abord, il est important de reconnaitre que le développement personnel des managers est important pour toute entreprise. Les soft skills des managers sont un prérequis de toute stratégie de développement organisationnel. Il est critique de savoir investir du temps et de l’énergie pour accompagner les couches managériales afin d’éviter les inefficacités et le confinement à la routine opérationnelle. Ceci permet, par ailleurs, de s’assurer que les managers jouent pleinement leur rôle de promotion des volontés transformationnelles, tout en ayant une capacité à fédérer les collaborateurs autour de dynamiques de renouvellement. Les managers sont, bien évidemment, garants de cet état d’esprit d’autant qu’ils ont la capacité d’impacter celui de leurs collaborateurs par contagion et par effet d’entrainement. Avoir des managers qui se confinent aux détails et aux aspects opérationnels est une garantie que les collaborateurs soient dans des optiques similaires sans capacité d’innover ou de proposer.


Les discours du renouvellement attirent l’attention et excitent la réflexion individuelle et collective. Les présentations qui se font au sein des entreprises foisonnent d’idées et de nouveautés. La lacune de ces présentations est qu’elles restent des lettres mortes avec pas ou peu de suivi. Le cadre du travail, les processus de décision, l’équité, et les processus de motivation et d’engagement sont quelques exemples de préalables que l’organisation devrait instaurer afin que les managers soient dans une dynamique d’innovation. L’environnement et la gouvernance comptent : Avoir les meilleurs managers ayant les meilleures capacités et aptitudes est important, mais si vous les confinez dans des environnements qui épuisent leurs énergies, qui consomment leur intention dans les détails, dans les faux problèmes, et dans les réunions inutiles, comment souhaitez-vous qu’ils soient une force de proposition et de renouvellement ? … Ils ne le seront tout simplement pas !


Par Farid Yandouz


Une infographie résumant cet article: