Se ressourcer, ce n’est pas seulement une question de vacances !


La monotonie du travail, les micro-problèmes interminables, et les nombreuses priorités non prioritaires font de nos journées un terrain fertile de stress et de surmenage. S’offrir un break, un weekend prolongé, ou des vacances sont des occasions pour se reposer. Ceci dit, il ne s’agit pas d’opportunités sûres pour se ressourcer convenablement.


La raison est que, souvent, notre attention n’est que sur une des dimensions de notre fatigue. Il s’agit de celle relative à notre corps qui ne suit plus notre rythme journalier et qui nous signale son malaise à travers des manifestations aiguës et décelables physiquement parlant. Par contre, nous négligeons ou /et nous nous ne rendons pas compte des dimensions psychologiques et mentales qui se fatiguent d’une façon chronique et que nous n’arrivons pas à déceler que quand c’est relativement trop tard !


Se ressourcer convenablement est une question de philosophie permanente et non d’une opportunité temporaire (Vacances, break, weekend…). Quand nous sommes dans l’engrenage des responsabilités journalières, nous nous promettons les prochaines vacances pour nous reprendre en main, et puis quand les vacances sont là, nous stressons pour que ça se déroule bien ou nous restons attachés à ce qui nous attend à notre retour ! Il faudrait comprendre que le ressourcement ne demande ni vacances ni break ! Le processus de reprise d’énergie demande une hygiène quasi journalière à travers la qualité de notre vie au sens psychologique et mental.


Différentes occasions journalières sont bonnes pour (re)dynamiser les dimensions de notre personne et de déstresser. La nature en offre une multitude ! Prenons un exemple … Permanent de part son omniprésence, le ciel est un espace qui fascine! En journée, en soirée, au milieu de la nuit, nuageux, gris, clair, ensoleillé, sa grandeur et sa beauté font de lui un espace de contemplation incontournable qui nous attire et nous intrigue. Combien de fois projetez-vous votre regard au dessus de vous dans un moment de contemplation du ciel et ce qu’il comporte en terme de détails, complexité, globalité, et d’imprévisibilité tout en laissant libre cours à votre imagination? La réponse, est malheureusement, rarement … si ce n’est presque jamais !


Sans que vous soyez expert de la méditation, contempler les merveilles de la nature est une source d’inspiration qui vous incitera à retrouver le charme des envies au lieu de vous confiner à la servitude des besoins. Nous ne profitons que rarement de la nature pour réveiller l’énergie d’exploration qui dorme en nous. Il faut aussi et surtout se dire que nous n’exploitons que peu nos sens et la façon qu’ils interprètent notre entourage et nos expériences sensorielles. Maintenir l’éveil des sens à travers la contemplation de la nature est une source incontournable de l’inspiration et de la motivation qui vous permettent de vous ressourcer en permanence.


Par Farid Yandouz

© 2013 - 2018 by Farid Yandouz