La « Vertu Stabilisatrice » des Managers



A l’épreuve de la situation de crise et d’incertitude que nous traversons actuellement, les rôles et les missions des managers sont incontournables pour stabiliser le navire organisationnel et soutenir les collaborateurs dans les difficultés auxquelles ils font face. Ces difficultés ne sont pas uniquement opérationnelles, mais elles sont aussi et surtout, psychologiques et personnelles : L’incertitude, la peur, l’ambiguïté pèsent énormément sur les esprits et rendent les collaborateurs plus fragiles et anxieux. Un manager sensible et proactif vis-à-vis des besoins de ses collaborateurs aura une opportunité inégalée pour mieux les connaitre, recréer des liens forts avec eux, et les aider à renforcer leur résilience pour affronter l’incertitude. C’est bien ce rôle, qui fera que la dynamique collaborative et managériale donnera lieu à une organisation forte, capable d’affronter la crise, mais surtout préparer l’après crise.

La « vertu stabilisatrice » des managers nécessite un accompagnement de ces derniers pour renforcer leurs comportements, postures et pratiques, afin d’assurer une réponse efficace vis-à-vis de la crise et de ses effets. Il s’agit aussi de leur permettre de canaliser la panique de leurs collaborateurs en situation d’incertitude et soutenir leurs équipes pour traverser la crise efficacement. Ceci devrait aussi être articulé autour de leur capacité à gérer leur communication avec les différentes parties prenantes pour stabiliser la dynamique collective.

Les missions d’accompagnement que j’ai eu l’occasion de déployer pour soutenir les couches managériales en situation d’incertitude, font ressortir plusieurs challenges à surmonter. Dans ce cadre, les managers devraient se poser des questions clés à l’instar de:

  1. Quels sont les défis auxquels nous faisons face dans la gestion de nos équipes et de nos parties prenantes (clients, fournisseurs, autorités…)

  2. Quels sont les changements dans les comportements que nous avons dû remarquer de la part de ces parties prenantes ?

  3. Quels sont les repères qui nous sont d’un soutien incontournable durant cette période ? (valeurs, culture, relationnel, légitimité, …)

  4. Comment réduire notre stress et celui de nos parties prenantes ?

  5. Comment rehausser la confiance, pratiquer l’intelligence émotionnelle, adapter notre posture en continu?

  6. Quels sont les outils et les approches que nous devrions implémenter ? (management visuel, rituels d’équipe, principes de l’agilité, …)

  7. Quels sont les enseignements de la crise et comment renforcer notre posture managériale postcrise ?

Dans un environnement incertain, il est important que ces questions soient traitées par les managers dans une approche collaborative. Les réponses ne devraient pas uniquement refléter l’expérience individuelle de chaque manager, mais plus l’intelligence collective de tous les managers dans le cadre d’un accompagnement approprié avec des démarches pointues. C’est grâce à ces approches que des solutions inouïes peuvent avoir lieu tout en capitalisant sur une adhésion forte des managers afin de les déployer efficacement.


par Farid Yandouz

© 2013 - 2018 by Farid Yandouz